› Politique

Lutte contre le terrorisme : l’ancien Président Mahamadou Issoufou nommé champion de la CEDEAO pour la mobilisation des fonds

Lutte contre le terrorisme : l’ancien Président Mahamadou Issoufou nommé champion de la CEDEAO pour la mobilisation des fonds

Les Chef d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont décidé, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme qui frappe plusieurs Etats membres de l’Organisation (Burkina Faso, Mali, Niger, Nigeria), de nommer l’ancien Président Mahamadou Issoufou du Niger comme Champion de la mobilisation du fonds dédié à la mise en œuvre du Plan d’actions 2020-2024 pour l’éradication du terrorisme dans la région. La décision a été prise à l’issue du 59e Sommet ordinaire de l’organisation communautaire qui s’est tenu le samedi 19 juin 2021 à Accra, au Ghana.

Pour cette nouvelle mission, l’ancien chef de l’Etat nigérien va faire tandem avec le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cédéao.

La situation sécuritaire dans la région a été, en effet, un des sujets à l’ordre du jour du Sommet d’Accra. « La Conférence reste préoccupée par la situation sécuritaire dans la région. La Conférence réaffirme sa détermination à lutter sans relâche contre le fléau du terrorisme, et condamne fermement la récurrence des attaques terroristes dans les pays de la ligne de front, à savoir le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Nigeria. Elle exprime sa solidarité avec les Etats membres et les populations touchés », ont noté les chefs d’Etat dans le communiqué final ayant sanctionné la 59é session ordinaire. A cet effet, la Conférence a réitéré « ses appels urgents aux Etats membres pour qu’ils accélèrent le paiement de leurs contributions volontaires au Fonds dédié à la mise en œuvre du Plan d’actions 2020 -2024 pour l’éradication du terrorisme dans la région ». A cet effet, indique le document, « elle donne des instructions à la Commission de la CEDEAO aux fins de renforcer les efforts de mobilisation des ressources, notamment en mettant à profit les nominations par la Conférence de S.E. Mahamadou Issoufou, ancien Président de la République du Niger et de S.E. Nana ADDO DANKWA Akufo-ADDO, Président de la République du Ghana comme champions de la mobilisation des ressources pour le Plan d’Actions ».

Par ailleurs, indique toujours le communiqué final, la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement a exprimé sa préoccupation quant aux effets déstabilisateurs des opérations des groupes de mercenaires venant de Libye et appelle à une action internationale concertée en vue de la résolution urgente de cette question, impliquant le désarmement des groupes de mercenaires.

« La Conférence exprime le besoin de renforcer l’optimisation des synergies entre les différentes agences de sécurité, de défense et de renseignement dans l’espace CEDEAO afin de faciliter des réponses rapides et appropriées aux menaces existantes et émergentes », poursuit le document dans lequel il est également annoncé, « la création d’un Forum permanent des Conseillers nationaux de sécurité de l’Afrique de l’Ouest et charge le Président de la Commission d’assurer un fonctionnement efficace, une coordination adéquate et une complémentarité avec les comités de défense et de sécurité existants de la CEDEAO ».

 


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut