International › APA

Maroc : L’économie accuserait une contraction de 5,2% en 2020 (banque centrale)

L’économie marocaine accuserait une contraction de 5,2% en 2020, suivie d’un rebond de 4,2 en 2021, prévoit la banque centrale du Maroc.

 Dans un communiqué publié mardi à l’issue de son  conseil, l’institution financière indique que la valeur ajoutée agricole connaîtrait un recul de 4,6%, avec une récolte céréalière estimée par le département de l’agriculture à 30 millions de quintaux, et celle des activités non agricoles diminuerait de 5,3%.

« Pâtissant de l’effet conjugué de la sécheresse et des restrictions pour limiter la propagation du Covid-19, l’économie accuserait, selon les projections de la banque centrale, une contraction de 5,2% en 2020, la plus forte depuis 1996 », lit-on dans le communiqué.

En 2021, la banque centrale table sur un rebond de croissance à 4,2%, avec une augmentation de la valeur ajoutée agricole de 12,4%, sous l’hypothèse d’une production céréalière de 75 millions de quintaux, et une amélioration du rythme des activités non agricoles à 3,1%.

Pour ce qui est de l’inflation, la banque centrale prévoit que celle-ci se maintiendrait au Maroc à un niveau modéré autour de 1% aussi bien en 2020 qu’en 2021.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut