International › APA

Mondial-2022: Le Maroc bat le Canada et se qualifie haut et fort au tour prochain

Pour la première fois de l’histoire de ses participations en Coupe du Monde, le Maroc a décroché deux victoires en phase de poules, suite à son succès face au Canada, jeudi au stade Al Thumama, sur le score de 2-1. Les Lions de l’Atlas bouclaient ainsi le premier tour en tête du groupe F, devançant la Croatie qui a accroché la Belgique (0-0). Après 36 d’attente, le Maroc a donc enfin réédité son exploit de 1986, se qualifiant pour les huitièmes de finale.Le Maroc a décroché son billet pour les huitièmes de finale du Mondial-2022 de football, en battant le Canada par 2 buts à 1 (mi-temps : 2-1), jeudi au stade Al-Thumama de Doha, pour le compte de la 3è et dernière journée du groupe F.

Hakim Ziyech (4e) a ouvert le score pour les Lions de l’Atlas, avant que Youssef En-Nesyri ne double le score (23e).

Les Canadiens ont réduit le score sur un but contre son propre camp de Nayef Aguerd (40e).

Avec cette victoire, les Lions de l’Atlas, qui égalent la performance de 1986, portent leur actif à sept points et poinçonnent leur ticket pour les huitièmes de finale, sans attendre l’autre résultat de ce groupe.

Le Maroc s’emparait de la possession du ballon dès l’entrée de jeu. Pourtant, l’ouverture du score survenait sur un contre-éclair. Sur un dégagement de Romain Saïss, Youssef Ennesyri y allait d’un pressing sur le portier du Canada qui a craté sa sortie, permettant à Hakim Ziyech d’envoyer un tir lobé victorieux des 35 mètres (1-0, 5e minute). Ce but boostait la confiance des Lions, qui n’ont toutefois pas pris le risque de s’avancer, maintenant leur bloc défensif bas et construisant leurs offensives dans leur moitié du terrain, pratiquement à partir de Yassine Bounou.

Le Canada tentait d’en profiter en investissant la surface marocaine, une erreur que les Canucks payaient à la 24e minute. En effet, Achraf Hakimi servait Youssef Ennesyri, qui a accéléré pour doubler les deux défenseurs centraux du Canada avant de fixer le gardien adverse d’un tir sec du pied droit (2-0). 

Cette entame idéale permettait aux Lions de l’Atlas d’évoluer en plein confort. A la 33e minute, le Maroc passait tout près du 3-0, suite à un service parfait d’Achraf Hakimi pour Soufiane Boufal, qui manquait d’appui pour reprendre.

A la 42e minute, sur un centre du Canadien Adekugbe, Nayef Aguerd tentait d’éloigner le danger mais trompait Yassine Bounou au premier poteau (2-1). La réduction du score renforçait la confiance du Canada, qui pressait encore une fois. A la 45e+3, Ziyech envoyait un centre parfait dans la boîte sur coup-franc, donnant lieu à un troisième but œuvre d’Ennesyri, mais l’arbitre annulait le 3-1 sous peine d’hors-jeu après recours à la VAR.

Les Canadiens, fidèles à leur philosophie de jeu, ont essayé de presser haut et de surprendre l’équipe marocaine, mais c’était sans compter avec la technicité des joueurs marocains qui parvenaient à faire sortir le ballon et à exploiter les espaces laissés par l’adversaire dans sa propre zone, pour se procurer des opportunités sérieuses de scorer.

Malgré ce passage à vide, l’équipe nationale a maintenu sa pression et aurait pu regagner les vestiaires pour la pause avec un écart plus important, mais le but d’En-Nesyri (45+3e) a été refusé pour hors-jeu.

De retour des vestiaires, les Lions de l’Atlas maintenaient la même tendance défensive, se regroupant dans leur moitié du terrain et cédant le ballon aux Canadiens. En refusant de faire le jeu et en se contentant des tâches défensives, les Marocains s’exposaient constamment au danger du Canada. Walid Regragui réagissait donc en sortant Sabiri et Boufal, remplacés par Selim Amallah et Zakaria Aboukhlal (64e).

A la 76e minute, la transversale sauvait Yassine Bounou du but égalisateur, suite à une reprise de la tête du capitaine Atiba Hutchinson. La 75e minute marquait l’entrée en jeu d’un nouveau renfort en défense, Jaouad El Yamiq, en plus de Abderrazak Hamdallah (à la place de Hakim Ziyech et Azzedine Ounahi). Lors des 10 dernières minutes, les Lions de l’Atlas ont complètement déserté la ligne médiane, se contentant de bétonner la défense en entrée de surface.

La rencontre se terminait juste après sur une victoire 2-1 et l’hystérie s’emparait des gradins, suite à cette deuxième qualification historique en huitièmes de finale. Le premier objectif a été dûment rempli, place à présent aux rêves les plus fous en cette Coupe du Monde Qatar 2022. 

Avec cette victoire, les Lions de l’Atlas portent leur actif à sept points et trônent en tête de leur groupe, face à la Croatie (5 pts) qui les accompagne au prochain tour après son nul (0-0) face à la Belgique, dans l’autre match de ce groupe.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut