International › APA

Mondial 2022 : le second tour, obsession de la Tunisie

Le gratin du foot a rendez-vous au Qatar du 20 novembre au 18 décembre 2022 pour la plus belle des compétitions du sport roi : la Coupe du monde. L’occasion pour APA News de jeter un faisceau de lumière sur les cinq représentants de l’Afrique. Aujourd’hui, la Tunisie. (2/5)C’est un accueil grandiose auquel la délégation tunisienne en costume-cravate a eu droit au Qatar. Lundi soir, le bus des Aigles de Carthage, à leur arrivée à Doha, a été ceinturé par une foule de fans en délire.

Sur le parcours menant vers l’hôtel, le sélectionneur Jalel Kadri et ses hommes ont été accompagnés par des chants à la gloire de la Tunisie de supporters portant fièrement les couleurs de leur pays. « Plus de 30.000 Tunisiens vivent et travaillent à Doha. Les attentes autour de cette équipe sont énormes. Notre rêve est de la voir franchir enfin le second tour
d’une Coupe du monde », souligne Ahmed Adala, journaliste à Mosaïque FM (Tunis).

Dans leur histoire avec le Mondial, les Aigles de Carthage n’ont jamais déployé leurs ailes jusqu’en huitièmes de finale en cinq participations (1978, 1998, 2002, 2006 et 2018). Et pourtant, la Tunisie est la première nation africaine à signer une victoire dans cette compétition quadriennale. Menée par le Mexique pour ses grands débuts, en Argentine, elle a renversé le match grâce à des réalisations d’Ali Kaabi (55′), de Nejib Ghommidh (80′) et de Mokhtar Dhouib (86′) pour finalement s’imposer sur le score de trois buts à un.

La suite n’est pas rose parce que ces Maghrébins ne comptent que deux succès en quinze rencontres de Coupe du monde. Vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations (Can) chez elle en 2004, la Tunisie alterne ces dernières années le meilleur et le pire.

Déplumés par le Burkina Faso en quarts de finale de la Can 2021 (défaite un à zéro), les Aigles de Carthage ont redécollé lors des éliminatoires du Mondial qatari. Au 2e tour des qualifications, la Tunisie a terminé première avec 13 points au compteur du groupe B qu’elle partageait avec la Guinée équatoriale, la Zambie et la Mauritanie. En barrages, elle a remporté le duel de rapaces contre le Mali (0-1 à l’aller à Bamako et 0-0 au retour à Tunis).

« Après l’élimination à la Can, un nouvel entraîneur a été nommé. Il s’agit de Jalel Kadri. Ce dernier est beaucoup plus pragmatique que Mondher Kebaier dont il était l’adjoint. Kadri a insufflé à ses joueurs un nouvel état d’esprit avec de la rigueur, de la discipline tactique et de la générosité dans les efforts », affirme Abdoulaye Wade Diallo, correspondant à Tunis de Sport News Africa. Avec Kadri, 50 ans, sur le banc, la Tunisie a gagné la Coupe Kirin 2022 (tournoi international amical organisé par le Japon) en battant le Chili (2-0) et le pays hôte (3-0) en finale.

Une formation sans stars

Sur la liste des 26 joueurs tunisiens appelés pour disputer la 22ème édition de la Coupe du monde, aucun ne mange à la table de Sadio Mané (Sénégal), Mohamed Salah (Égypte) ou encore Riyad Mahrez (Algérie). « Cette équipe mise plutôt sur le collectif. Il y a quand même des leaders comme Wahbi Khazri et Youssef Msakni, qui avait raté le précédent Mondial à cause d’une rupture des ligaments croisés du genou droit. On espère voir au Qatar le Msakni des grands jours. Très talentueux, il est capable de débloquer la situation dans des moments clés d’un match. On compte également sur le jeune Hannibal Mejbri, Aïssa Laïdouni, Ellyes Skhiri, Montassar Talbi et Naïm Sliti », explique M. Adala.

Pour son entrée en matière dans la poule D de ce Mondial, la Tunisie défiera le Danemark, avant d’affronter l’Australie puis la France, tenante du titre. « C’est un groupe très relevé », reconnaît M. Diallo, ex-journaliste à Stades (quotidien sénégalais d’informations sportives). « Mais dans un tournoi sous forme de championnat, toutes les équipes partent à chances égales. Quatre points peuvent parfois suffire pour passer au second tour », ajoute son confrère de Mosaïque FM.

D’après lui, « si la Tunisie arrive à tenir en échec le Danemark, ce serait un bon résultat. L’Australie est quant à elle prenable. La partie contre la France sera très particulière car certains joueurs tunisiens, des binationaux, sont nés et ont grandi dans l’Hexagone. Ils seront alors surmotivés pour vaincre les Bleus ».

En septembre dernier, les Aigles de Carthage ont laissé quelques plumes dans un match amical contre le Brésil de Neymar (5-1). Hier mercredi, ils ont dominé l’Iran (2-0) lors de leur ultime match de préparation avec des buts de Naïm Sliti sur penalty (62′) et d’Ali Abdi (69′).

« La Tunisie, depuis la prise de fonction de Jalel Kadri, a disputé neuf matchs pour une défaite seulement. Elle a inscrit quatorze buts contre cinq encaissés (contre la Seleção). Un match durant laquelle elle a été réduite à dix dès la première période », précise Abdoulaye Wade Diallo. 

Sous la houlette de l’ancien coach du Stade Tunisien et du Club athlétique bizertin, les Aigles de Carthage espèrent écrire une page d’histoire du football de leur pays. « Le public tunisien exigeant, critique et passionné souhaite que son équipe nationale atteigne la phase à élimination directe du Mondial », indique le correspondant de Sport News Africa à Tunis depuis janvier 2020. « Tout le monde est derrière cette sélection même s’il y a eu un débat autour des 26 joueurs sélectionnés », conclut Ahmed Adala.

Liste des 26 Tunisiens pour le Mondial 2022

Gardiens (4) : Aymen Dahmen (CS Sfaxien, Tunisie), Mouez Hassen (Club Africain, Tunisie), Béchir Ben Said (US Monastir, Tunisie) et Aymen Mathlouthi (Étoile Sportive du Sahel, Tunisie).

Défenseurs (9) : Ali Abdi (Caen, France), Mohamed Dräger (FC Lucerne, Suisse), Ali Maaloul (Al Ahly, Égypte), Wadji Kechrida (Atromitos FC, Grèce), Nader Ghandri (Club Africain, Tunisie), Yassine Meriah (Espérance Sportive de Tunis, Tunisie), Bilel Ifa (Koweït SC, Koweït), Dylan Bronn (Salernitana, Italie) et Montassar Talbi (FC Lorient, France).

Milieux
(7) : Ellyes Skhiri (FC Cologne, Allemagne), Ghailene Chaalali (Espérance Sportive de Tunis, Tunisie), Aïssa Laïdouni (Ferencváros, Hongrie), Mohamed Ali Ben Romdhane (Espérance Sportive de Tunis, Tunisie), Ferjani Sassi (Al-Duhail SC, Qatar), Hannibal Mejbri (Birmingham, Angleterre) et Anis Ben Slimane (Brøndby, Danemark).

Attaquants
(6) : Youssef Msakni (AL-Arabi SC, Qatar), Seifeddine Jaziri (Zamalek, Égypte), Naïm Sliti (Ettifaq FC, Arabie saoudite), Issam Jebali (Odense Boldklub, Danemark), Taha Yassine Khenissi (Koweït SC, Koweït) et Wahbi Khazri (Montpellier, France).

Entraîneur : Jalel Kadri (Tunisie)

Programme de la Tunisie au Mondial 2022

1ère journée : mardi 22 novembre 2022

13h00 (Temps Universel) Danemark / Tunisie

2ème journée : samedi 26 novembre 2022

10h00 (Temps Universel) Tunisie / Australie

3ème journée : mercredi 30 novembre 2022

15h00 (Temps Universel) Tunisie / France


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut