› Politique

Niger : La CENI évalue le cycle électoral 2017-2021

Niger : La CENI évalue le cycle électoral 2017-2021

Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Maître Issaka Souna a présidé, ce mardi 1er juin 2021 à l’Hôtel Bravia de Niamey, un atelier d’évaluation du cycle électoral du Niger pour la période 2017-2021.

Ces assises, qui vont durer trois jours, sont organisées avec l’appui financier de la Coopération Suisse à travers le Programme d’Appui à la Gouvernance Démocratique (PAGOD) et de l’Union Européenne à travers l’Institut Africain pour la Consolidation de la Démocratie (EISA).

L’objectif de cet atelier est de procéder à une évaluation des élections locales et générales de 2020-2021 et de proposer les réformes et solutions idoines, tout en analysant les rôles, missions et responsabilités de la CENI et des différents acteurs nationaux impliqués dans ce processus.

Il s’agira aussi de revisiter les dispositions légales et règlementaires du système électoral, notamment le code électoral et les autres textes régissant le statut et le fonctionnement des autres institutions impliquées dans les élections.

Cet atelier procédera également à une critique de l’organisation matérielle des élections locales et générales par la CENI, et redynamiser puis renforcer le rôle des médias, de la société civile et des autres acteurs institutionnels permettant de préserver la paix et la cohésion sociale durant toute la période du cycle électoral.

Enfin, la rencontre aura à susciter une réflexion constructive sur la fiabilité et les techniques d’élaboration du fichier électoral biométrique.

Dans son discours d’ouverture, le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a rappelé que le Niger vient de boucler une série de scrutins, à savoir les élections municipales, les élections des conseillers régionaux, les élections  législatives et présidentielles.

Ces consultations électorales réalisées il y a trois mois « ont été jugées crédibles et acceptables par les acteurs tant nationaux qu’internationaux », a estimé Me Issaka Souna, selon qui, « la CENI enregistre ces observations et messages comme une reconnaissance de la réalisation professionnelle de sa mission et un encouragement à toujours mieux faire ».

Cependant, a-t-il souligné, le succès des activités passées ne doit pas « nous faire perdre de vue la nécessité pour la CENI, en tant qu’institution permanente, d’achever le déroulement des opérations électorales pour les trois communes de Chétimari, N’Gourti et Kanembakaché ».

Selon toujours Me Issaka Souna, « la CENI a le devoir de poursuivre l’enrôlement biométrique en vue de l’organisation du vote pour les cinq sièges de la Diaspora devant compléter l’effectif de notre parlement ».

De même, la révision annuelle de la liste électorale biométrique est une tâche très importante attendue de la CENI et la loi prévoit qu’elle soit réalisée du  1er octobre au 31 décembre chaque année.

Au titre des partenaires techniques et financiers, l’Ambassadrice de l’Union Européenne pour le Niger, Mme Elena Denisa Ionete a adressé les félicitations des partenaires à la CENI qui a accompli, avec succès, le processus électoral ayant « abouti à la mise en place des nouvelles autorités, rendant encore possible le premier passage de témoin entre deux présidents démocratiquement élus par le peuple nigérien ».

Avec la réussite de ce processus, « le Niger confirme son engagement dans la continuité du processus démocratique et s’engage davantage dans le renforcement de ses institutions », a indiqué la Représentante de l’Union Européenne.

Mme Elena Denisa Ionete a ensuite exprimé toute son émotion à « l’Assemblée nationale et ses cinquante femmes présentes en son sein », soulignant que « plus que jamais dans l’histoire du Niger  cet état de fait n’a eu lieu ».

Le Chef adjoint de la Coopération Suisse, Ghisletta Basilio, a lui aussi rappelé l’engagement de son pays « à accompagner le Niger à travers l’appui à la gouvernance démocratique ».

Il a réitéré l’assurance de la Suisse à être aux côtés du Niger dans tout le processus électoral.

Cet atelier s’est ouvert en présence les représentants des Institutions de la République, des membres du Gouvernement, ainsi que les partenaires de la Commission électorale nationale indépendante.

Source : ANP


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut