› Société

Niger : l’armée neutralise une vingtaine de terroristes de la secte Boko Haram

C’était au cours d’une opération militaire dénommée « HIRNA 2 » menée par les troupes terrestres appuyées par l’aviation.

 

Une vingtaine de terroristes de la secte Boko Haram ont été « neutralisés » et une importante quantité de matériaux militaires ont été récupérés, dans la région de Diffa (sud-est du Niger), le long de la frontière avec le Nigeria, au cours d’une opération conduite du 12 au 15 février dernier par la Force mixte multinationale (FMM), a-t-on appris samedi de source militaire.

Cette opération militaire dénommée « HIRNA 2 » (courage en langue Peulh), menée par les troupes terrestres appuyées par l’aviation, a ainsi « permis de localiser, neutraliser et déloger des poches ennemies » opérant aux alentours de plusieurs villages abandonnés le long des rives de la Komadougou Yobé, faisant office de frontière naturelle entre le Niger et le Nigeria, selon un communiqué de l’état-major de la FMM basé à Diffa.

Par ailleurs, « deux AK 47, deux chargeurs et 42 cartouches 7,62 x 39 mm, ont été récupérés sur les assaillants », a précisé l’état-major de la FMM qui n’a signalé aucun blessé dans ses rangs.

Pour rappel, la FMM, composée des armées du Tchad, du Niger, du Cameroun et du Nigeria, intervient depuis plusieurs années dans le combat contre Boko Haram et autres groupes armés dans le bassin du lac Tchad.

Les localités de cette partie méridionale du Niger subissent depuis plusieurs années les attaques meurtrières de Boko Haram à partir de ses positions du Nigeria. Les attaques du groupe terroriste ont fait des centaines de victimes civiles et militaires et plusieurs dizaines de milliers de déplacés tant au Niger qu’au Nigeria, selon les statistiques officielles.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut