› Eco et Business

Niger : l’Autorité de régulation des transports (ARST) en difficulté

La Banque Mondiale finance pour 470 millions de dollars l’intégration régionale et les débouchés économiques au Burkina Faso, au Niger et au Togo
Le Premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou a reçu en audience le 28 septembre, une délégation du Conseil national de régulation du secteur des transports. Conduite par la présidente, Baaré Aoua, elle y a exposé les difficultés qui paralysent son fonctionnement.

 

 

D’après le rapport d’activités 2020 du Conseil national de régulation du secteur des transports (CNRST), l’Autorité de régulation des transports (ARST) en difficultés. Il s’agit de difficultés « liées à l’insuffisance des ressources humaines, matérielles et financières d’une part, et d’autre part à la collaboration avec les ministères sectoriels ».

L’ARST a bénéficié d’une subvention initiale réduite en raison de la pandémie de la Covid-19.

Dans ses missions, l’ARST est chargée de veiller à l’application stricte des textes législatifs et réglementaires ; de protéger les intérêts de l’Etat, des utilisateurs et des opérateurs ; de promouvoir le développement des sous-secteurs régulés et la coordination inter et intra-modale …

Pour le CNRST, il devient impérieux « d’accompagner les institutions nouvellement créées avec des ressources conséquentes afin qu’elles puissent accomplir dans l’efficience et l’efficacité les nobles missions qui leur sont confiées ». Le chef du gouvernement nigérien a déclaré avoir noté « toutes les revendications et les imperfections que le CNRST a constatées à leur démarrage ».

Créée par la loi n°2019-16 du 24 mai 2019, l’ARST est une entité administrative, juridiquement distincte et fonctionnellement indépendante. Au Niger, elle est chargée de réguler les sous-secteurs routier, ferroviaire, maritime et fluvial.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut