International › APA

Réforme hospitalière ivoirienne: les attentes majeures prises en compte (faîtière)

La Coordination des syndicats du secteur de la santé (Coordisante/Sycamci) de Côte d’Ivoire se réjouit, dans une note, de ce que les attentes majeures sont prises en compte dans les récents décrets sur la réforme hospitalière.

Le directoire, après des informations recueillies auprès des hautes autorités du ministère de la Santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle, « rassure tout le personnel de santé que nos attentes majeures en matière de motivation spécifique du secteur santé sont effectivement prises en compte dans les premiers décrets d’application de la loi portant réforme hospitalière », déclare la faîtière syndicale.

« Par conséquent, le directoire (de Coordinante/Sycamci) invite tout le personnel de santé à exprimer sa joie pour le succès de la lutte syndicale commune et pour les perspectives heureuses certaines », souligne la note.

La faîtière annonce que « dès la publication officielle desdits décrets, le directoire convoquera une Assemblée générale d’information sur leur contenu définitif, de célébration de la victoire et de décision du mode d’expression de la gratitude de notre faîtière envers les autorités étatiques ».

Le gouvernement ivoirien a approuvé mercredi, en Conseil des ministres, neuf projets de décrets portant réforme des établissements publics hospitaliers, aux fins d’assainir le secteur et améliorer le plateau technique.    

« Ces textes permettent de clarifier la situation qui a fait pendant longtemps débat, notamment celle des agents des services de santé qui exercent aussi bien dans le privé que dans le public », avait indiqué à la presse le porte-parole du gouvernement, M. Amadou Coulibaly.

Le porte-parole du gouvernement ivoirien, Amadou Coulibaly,  a déclaré que cette réforme « permet d’établir une différence claire », avant d’ajouter que désormais « ou vous êtes dans le public ou vous êtes dans le privé ».

Seize syndicats du secteur de la santé publique, en Côte d’Ivoire, regroupés au sein de la faîtière syndicale Coordisante/Sycamci, ont suspendu le 20 novembre 2021 leur mot d’ordre de grève avec « un accord formel » avec le gouvernement.

La revendication majeure de la faîtière syndicale était notamment « la mise en application de la loi portant réforme hospitalière, par la signature diligente de tous les projets de décrets transmis au secrétariat général du gouvernement par le ministre de la Santé ».


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut