International › APA

Roi Mohammed VI : Le Gazoduc Nigéria-Maroc, un projet structurant promettant d’arrimer l’Afrique et l’Europe

Le Roi Mohammed VI a affirmé que que le Gazoduc Nigéria-Maroc est « un projet structurant promettant d’arrimer l’Afrique et l’Europe ».« Eu égard à la dimension continentale du Gazoduc Nigéria-Maroc, Nous y voyons aussi un projet structurant promettant d’arrimer l’Afrique et l’Europe », a souligné le Souverain dans son discours prononcé dimanche à l’occasion du 47ème anniversaire de la marche verte.

A cet égard, le mémorandum d’entente, signé récemment à Rabat, avec la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et, à Nouakchott avec la Mauritanie et le Sénégal, marque un jalon essentiel dans le processus de réalisation du projet, a fait observer le Souverain marocain.

Selon lui, la signature de ce mémorandum « traduit l’engagement des pays concernés à contribuer à la concrétisation de ce projet stratégique et elle illustre leur volonté politique d’assurer son succès ».

« Compte tenu de l’intérêt particulier que nous portons au partenariat avec les États de l’ouest du continent, le Gazoduc Nigéria-Maroc représente pour nous plus qu’un projet bilatéral entre deux pays frères », a-t-il ajouté.

Le Roi a émis le souhait que ce projet « soit plus largement un projet stratégique profitable à l’ensemble de la région de l’Afrique de l’ouest, dont la population dépasse 440 millions d’habitants ».

En effet, outre le Maroc et la Mauritanie, ce Gazoduc offre aux quinze pays de la CEDEAO, des opportunités et des garanties en matière de sécurité énergétique et de développement socio-économique et industriel, a-t-il estimé.

« Destiné aux générations présentes et futures, le projet œuvre en faveur de la paix, de l’intégration économique du continent africain et de son développement commun », a affirmé le Souverain, qui s’est félicité, à cet égard, de l’appui des institutions financières régionales et internationales qui ont exprimé le souhait d’apporter leur concours effectif à sa mise en œuvre.

Et d’affirmer que le souci du Maroc d’agir toujours, de concert avec le Nigeria et l’ensemble des partenaires, en toute transparence et responsabilité, pour que ce « projet soit concrétisé dans les meilleurs délais ».

Le Souverain a, par ailleurs, souligné que le Maroc est réceptif à toute forme de partenariat « fructueux » visant « à mener à bien ce projet africain d’envergure ».


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut