International › APA

Santé, économie et enseignement au menu des quotidiens marocains

La création prochaine de l’Agence marocaine des médicaments, la croissance économique, les transferts des MRE et l’accord entre le gouvernement et les syndicats de l’enseignement, sont les principaux sujets développés par la presse marocaine parue ce lundi+L’Économiste+ qui s’intéresse à la création prochaine de l’Agence marocaine des médicaments, écrit que cette nouvelle structure prendra le relais de l’actuelle direction des médicaments et de la pharmacologie relevant du ministère de la Santé. L’objectif est de remettre de l’ordre dans ce secteur stratégique. 

Ce texte a été transféré à la Commission des secteurs productifs de la Chambre des représentants. Sa présentation sera bientôt programmée.

Au volet économique +Les Inspirations Éco+ relève que la sécheresse et les conflits géopolitiques ont mis à mal la croissance économique en 2022, mais les choses devraient s’améliorer. C’est en tout cas ce que laisse présager le dernier rapport du Haut-Commissariat au plan (HCP). 

L’économie nationale devrait enregistrer une croissance de 3,3% en 2023, après 1,3% en 2022. Des prévisions qui ne concordent pas avec celles du FMI, ni celles de la Banque mondiale, ou encore de Bank Al- Maghrib. Pour la Banque centrale, la croissance s’établirait à 3%, portée par la hausse de 7% de la valeur ajoutée agricole, constate le journal.

+Le Matin+, qui évoque les transferts des Marocains résidant à l’étranger, relève que plusieurs autorités bancaires de pays de l’Union européenne ont décidé de suspendre l’activité d’intermédiation opérée par les filiales bancaires situées en Europe auprès de la diaspora et pour le compte de leurs maisons mères marocaines. 

Les conditions de prestation de cette activité vont davantage se durcir avec le projet de directive européenne qui prévoit l’interdiction pour les banques étrangères non établies dans l’UE d’offrir des services bancaires du pays d’origine directement à leurs clients résidant dans un pays de l’Union. Le gouverneur de la Banque centrale marocaine, Abdellatif Jouahri, estime ainsi qu’une action diplomatique d’envergure est nécessaire pour alerter sur ces développements préoccupants, sachant que les transferts des Marocains du monde constituent une réelle manne pour l’économie du pays.

+Al Massae+ rapporte que le gouvernement et les syndicats de l’enseignement les plus représentatifs du secteur ont signé samedi le procès-verbal (PV) de l’accord portant statut unifié pour tous les fonctionnaires du secteur, dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route de la réforme de l’école publique 2022/2026. 

Selon la publication, qui cite un communiqué du département du chef du gouvernement, cet accord vient accomplir l’un des principaux engagements du gouvernement, qui estime que la motivation du corps enseignant demeure un préambule de la réforme de l’école publique au service de l’élève et de la famille marocaine. 

Sur le même registre, +Al Bayane+ estme que le procès-verbal de l’accord signé, samedi à Rabat, entre le gouvernement et les syndicats de l’enseignement les plus représentatifs, est un tournant dans le processus de mise en œuvre de la « feuille de route 2022-2026 pour une école publique de qualité pour tous », a assuré le ministre de l’éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa ».

Cet accord peut être considéré comme un tournant dans le processus de mise en oeuvre de la feuille de route et de l’atteinte des objectifs fixés, ainsi que de l’amélioration de la qualité de l’enseignement, que ce soit sur le plan de la maîtrise des apprentissages, ou sur l’aspect lié à la réduction du décrochage scolaire », a soutenu Benmoussa dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de signature du PV de l’accord.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut