International › APA

Sénégal: la loi sur le parrainage encore à la Une

Les quotidiens sénégalais parvenus vendredi à APA traitent d’une diversité de sujets dominés par les réactions à la demande de suppression du parrainage aux élections par la Cedeao.« le quinquennat hors jeu », s’exclame Sud Quotidien à propos du mandat en cours de Macky Sall après la demande de suppression de la loi sur le parrainage par la Cour de justice de la Cedeao. Mais comme pour prendre la défense du président Sall, « l’Etat répond à la Cour de justice de la Cedeao » dans Vox Populi.

Selon le ministre porte-parole du gouvernement, Oumar Guèye, « ce parrainage n’est pas tombé du ciel, il est plus que légal ». Pour lui, « s’il n’y avait pas ce parrainage-là, il y aurait (eu) 139 candidatures à la présidentielle ».

« Le parrainage dans tous ses éclats », titre Walf Quotidien, notant que l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye « délégitime » Macky Sall même si Oumar Guèye note que « c’est plus que légal ».

Le Soleil recueille sur le sujet l’éclairage d’Ismaila Madior Fall, professeur de droit constitutionnel mais également ministre-conseiller du président Macky Sall. Le quotidien national indique qu’il « dépèce l’arrêt » de la Cour de justice communautaire qui juge que le parrainage « viole le droit de libre participation aux élections ». Il révèle l’abandon total par la Cour de sa jurisprudence et trois erreurs de droit qui en vicient la teneur juridique et nous paraissent tellement énormes, souligne le journal.

Sur un autre sujet, L’AS note que le ministre de l’Agriculture « Moussa Baldé remet les pendules à l’heure » suite à la polémique autour des chiffres de la production agricole et la grève du SYNTTAS. Le Quotidien note de son côté que « Moussa Baldé refait son bilan » de la campagne agricole 2020-2021.

Par ailleurs, ce journal indique à propos de la fête du Travail que « le virus est dans le mai ». L’emploi est « à la première page du cahier de doléances » là où des acteurs de l’informel, du tourisme et du nettoiement donnent leur « témoignage » au journal. L’AS note à propos que « les professionnels du Travail fusillent leur ministre », Samba Sy qui informe dans Le Soleil que « des réformes sont en cours pour adapter notre législation ».

Sur un autre sujet, L’Observateur indique que « l’hôpital échappe au pire » après que le service Réa des patients de Covid-19 s’est mis « en feu ». Le journal mène une enquête parallèlement « sur les négligences et la culture de non sanction au Sénégal ».

« Le feu couve encore à Ndengler », un village de paysans qui entretient un conflit foncier avec l’homme d’affaires Babacar Ngom, rapporte Libération. Le journal évoque la descente musclée de six agriculteurs dans l’exploitation du patron de Sédima, qui « a fait remonter la tension ».

En football, Stades parle du tirage des quarts de finale de la Coupe Caf prévu ce vendredi. « Orlando Pirates, Pyramids, Coton Sport, quel adversaire pour Jaraaf ? », s’interroge le quotidien sportif. En tout cas, le club sénégalais a résisté aux équipes maghrébines dans son groupe où il est sorti leader. Et pour le coach Cheikh Guèye, « le foot arabe (est) plus compliqué à contrecarrer ».


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut