› Société

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de la douane de Kouré avant d’être rattrapé par les éléments de la Brigade Nationale d’Intervention (BNI) de la douane à l’entrée de Niamey où les occupants ont pris la fuite en abandonnant le véhicule.

Les vérifications ont permis de découvrir que ledit véhicule transportait une importante quantité de drogue.

L’enquête aussitôt ouverte par l’Office Central de Répression du Trafic Illicite de Stupéfiants (OCRTIS), a permis l’interpellation non seulement des fugitifs, mais aussi de plusieurs autres personnes en lien avec les faits.

A ce jour, il a été procédé à la saisie de 141 briques de cannabis d’un poids de 124,125 Kg et à l’interpellation de 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice relevant du ressort de la cour d’appel de Niamey.

Les investigations se poursuivent dans le strict respect des droits de la défense pour identifier et interpeller toutes les personnes qui sont impliquées dans la commission de ces faits en vue de les traduire devant les juridictions compétentes qui appliqueront la loi dans toute sa rigueur ;

Le Procureur Général adresse ses vives félicitations à l’OCRTIS et à la douane nigérienne pour les efforts sans cesse déployés en vue de mettre les populations nigériennes à l‘abri des méfaits de la drogue.

Lance un appel aux citoyens afin de continuer & apporter leur appui aux services d’enquête en leur fournissant toutes les informations susceptibles de permettre l’identification et l’interpellation des auteurs et complices du trafic, de la cession et de la consommation de drogue dont les effets néfastes sur la santé physique et mentale des populations n’est plus à démontrer.

Enfin, rassure l’opinion que l’institution judiciaire mettra tout en œuvre pour faire la lumière sur cette affaire, situer les responsabilités quel que soit le niveau, et veiller à ce que justice soit rendue dans un délai raisonnable.

Fait à Niamey, le 14 janvier 2021

Le Procureur Général

MAIGA ALZOUMA SAIHBOU


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut