› Société

L’UE débloque 34 millions d’euros pour appuyer la formation, la sécurité alimentaire et le développement

Une enveloppe de 22,5 milliards FCFA (34,32 millions d’euros) a été décaissée par l’Union européenne pour appuyer plusieurs secteurs au Niger, a-t-on appris dans un communiqué de l’institution.

Cet appui financier porte notamment sur les domaines de l’éducation et la formation (3,4 milliards FCFA), la Sécurité alimentaire, nutritionnelle et le développement agricole durable (SANAD), à hauteur de 8,9 milliards FCFA, et 10,1 milliards FCFA au titre de la résilience, de la construction de l’Etat, et du programme AJUSEN (Appui à la justice et à la sécurité au Niger).

Ce dernier volet de ce financement va accompagner le renforcement des finances publiques, de la santé, de l’environnement des affaires, de la justice, de la migration et de la gestion des frontières.

Selon l’ambassadeur de l’Union européenne au Niger, Denisa-Elena Ionete, cet appui vise à soutenir « les progrès réalisés par l’Etat nigérien en 2019 dans des domaines clés pour ses citoyens. Ces appuis ont notamment porté sur la scolarisation des filles, le renforcement de l’enseignement primaire, l’aménagement des terres pour l’agriculture et l’élevage, l’accès à l’eau et à l’assainissement en milieu rural, et la lutte contre l’insécurité alimentaire sévère ».



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut